CRISE SANITAIRE – AMAZON ne pourra plus livrer que des marchandises essentielles

par | 15 Avr 2020 | Brèves

C’est en qualifiant de « bombe sanitaire et sociale » la mauvaise gestion de la sécurité et de prévention de la santé des salariés dans les 6 entrepôts français d’AMAZON, que le syndicat SOLIDAIRES avait assigné le géant du e-commerce en référé le 8 mars.
Le Tribunal judiciaire de NANTERRE l’a largement suivi, puisqu’il a condamné AMAZON hier 14 avril à « restreindre l’activité de ses entrepôts aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d’expédition des commandes de produits alimentaires, de produits d’hygiène et de produits médicaux« . La condamnation est assortie d’un délai de 24h et d’une astreinte d’un million d’euros par jour de retard.
AMAZON conteste cette décision dont elle aurait fait appel, même si ce dernier ne sera pas suspensif. Elle rappelle avoir « mis en place des contrôles de température quotidiens, des mesures de distanciation sociale de 2 m et triplé ses équipes d’entretien pour renforcer le nettoyage de 200 zones supplémentaires sur chaque site en France » et annonce devoir fermer ses entrepôts pendant 5 jours pour évaluer les risques sanitaires encourus par les salariés.
Les marchandises non essentielles au sens du jugement, pourraient représenter 90% de celles traitées par AMAZON.

Source : MEDI

Contactez-nous