LA SANTE PSYCHIQUE des patrons de PME se dégrade

par | 18 Mai 2020 | Brèves

Selon l’Observatoire Amarok (*) le confinement a eu des effets paradoxaux sur les chefs d’entreprise. Ils ont pu certes, pour beaucoup d’entre eux se reposer et sont en meilleure forme physique, mais l’inaction et l’inquiétude liées aux perspectives économiques pour leur entreprise les déstabilisent.
D’après cette enquête 34% des entrepreneurs interrogés présentent un risque psychologique contre 17.5% l’an passé à la même époque. Les services de Bercy s’en sont émus et ont mis en place un numéro vert (08 05 65 50 50 -7 jours sur 7).
(*) association créée en 2009, s’intéressant à la santé physique et mentale des travailleurs non-salariés (TNS), avec un double objectif sociétal et scientifique.

Source : www.observatoire-amarok.net

Contactez-nous