Les brèves

ACPR - Vulnérabilité des seniors et commercialisation des produits financiers

L’ACPR a mis en ligne le 4 juin sur son « blog-notes éco » un intéressant billet enrichi de graphiques sur le sujet, préoccupation majeure commune à l’ACPR et à l’AMF.
Aux termes des premières analyses, il apparaît qu’une offre commerciale fondée sur le seul critère de l’âge, le plus couramment utilisé aujourd’hui, serait loin d’être satisfaisante.
En effet, le déclin des capacités est un phénomène propre à chacun qui ne touche pas chaque individu de la même manière et au même moment de sa vie.
L’âge n’est donc pas, en tant que tel, un indicateur suffisant de la vulnérabilité d’une personne, et il serait nécessaire de réfléchir à une identification plus fine de la vulnérabilité des seniors à travers des critères comme le niveau d’éducation ou de revenus, l’horizon de planification financière ou le niveau de tolérance au risque.

Source : MEDI